Colonne vertébrale

CERVICALE :

Les cervicalgies ou « douleurs au cou » sont des motifs de consultations fréquents en ostéopathie. Elles sont souvent accompagnées de symptômes tels que la raideur, douleurs dans la nuque et dans certains cas de céphalée, maux de tête et/ou de bourdonnements dans l’oreille.

Les causes de ces symptômes peuvent être dues à des torticolis, des cervicalgies communes qui ne sont pas dues à de l’arthrose ou hernie cervicale. Des douleurs d’épaule, de coude et le spasme de certains muscles vont donner des douleurs projetées au niveau du cou.

Face à l’apparition de certains symptômes comme des fourmis dans les doigts, une douleur irradiante dans le bras ou des maux de tête, il est souhaitable de faire des examens complémentaires radio, IRM pour éliminer une cause de hernie cervicale ou toute pathologie ne relevant pas d’un traitement ostéopathique, avant de consulter un praticien ostéopathe.

 

DORSALGIE :

Les dorsalgies sont des douleurs qui concernent les vertèbres entre les cervicales et les lombaires. Les causes fréquentes à ces douleurs sont dues à un effort musculaire répété, ou l’inverse à un mauvais tonus musculaire lié à un excès de sédentarité par exemple, une mauvaise posture et des compensations suite à une ou des lésions lombaires et/ou cervicales.

 

LOMBALGIE :

Les lombalgies sont les douleurs se situant en bas du dos et au-dessus des fesses. Ce sont des motifs de consultations fréquentes en ostéopathie également.

Il existe plusieurs formes de lombalgie dont la plus connue le lumbago, mais également des douleurs qui vont donner des irradiations de type sciatique ou cruralgie. La scoliose sera plus un problème postural, impliquant la correction des capteurs en cause.

Membres supérieurs

ÉPAULE :

Les traumatismes au niveau de l’épaule sont courants en cabinet d’ostéopathie. Ils sont dus au fait que c’est une articulation très mobile et très sollicitée au quotidien, donc plus sensible aux traumatismes.

Les douleurs auront plusieurs origines :

  • musculaires dues à des mouvements répétitifs ;
  • osseuses et articulaires suite à un traumatisme sur l’épaule (exemple un plaquage au rugby ou une chute sur l’épaule);
  • mais encore comme pour les cervicales, la douleur pourra être projetée suite à une lésion cervicale ou provenant du coude initialement.

 

COUDE :

Les douleurs au niveau du coude proviennent dans la majorité des cas de tensions musculaires suite à des mouvements répétitifs avec comme pathologie la plus connue le tennis « elbow » (tendinite du coude). Mais les douleurs peuvent aussi être dues à un traumatisme, une irritation des nerfs innervant le coude ou à une maladie donnant des douleurs à ce niveau-là.

 

POIGNET :

Les douleurs au niveau du poignet sont provoquées par différentes causes :

  • traumatisme suite à une chute les mains en avant;
  • des mouvements répétitifs

mais encore, ces douleurs peuvent être causées par le syndrome du canal carpien (compression d’un nerf dans le poignet).

Membres inférieures

LA CEINTURE PELVIENNE :

Les douleurs de la ceinture pelvienne se situeront le plus souvent au niveau du pelvis, bassin, du bas ventre, dans la fesse mais également dans le bas du dos. Pour les douleurs au niveau du bas du ventre, de la fesse et du bas du dos, le thérapeute devra exclure des lésions de hanches, lombalgies ou viscéral qui provoquent des douleurs aussi à ce niveau-là.

Les causes sont variées allant de douleur musculaire (déchirure) à des troubles viscéraux (syndrome de l’intestin irritable), en passant par des lésions articulaires.

Les femmes seront le plus souvent touchées à ce niveau-là car tout au long de la grossesse et de l’accouchement, les articulations de cette zone vont subir des traumatismes répétés et traumatisant pour le corps.

 

LA HANCHE :

Il faut savoir que l’articulation coxo-fémorale supporte une grande partie de notre corps, et que c’est une articulation très mobile donc très sollicitée par l’ensemble des mouvements du quotidien.

Les lésions au niveau de la hanche seront diverses, pouvant aller de la maladie touchant l’articulation, au surpoids qui va engendrer des douleurs sans qu’il n’y ait forcément eu de traumatisme marquant, mais également pouvant être liées à des douleurs musculaires, articulaires suite à un traumatisme.

 

LE GENOU :

Les traumatismes concernant le genou sont des motifs fréquents de consultation. Les douleurs au niveau du genou se retrouvent souvent chez les sportifs (ex : syndrome de l’essuie-glace), mais aussi chez les enfants en pleine croissance et d’autant plus s’ils pratiquent régulièrement du sport (maladie d’Osgood-Sclatter) et chez les personnes en surpoids.

Il y aura comme symptôme au niveau du genou des craquements, des gonflements, des blocages articulaires dans certains mouvements ou dans certaines postures, des sensations d’instabilité ou de dérobement lors de la réalisation d’un mouvement.

 

LA CHEVILLE :

La cheville est une articulation complexe, vulnérable et importante car elle est indispensable à la marche et aux mouvements du quotidien.

Les douleurs au niveau de la cheville peuvent être dues à un traumatisme (exemple : entorse – fracture). Les douleurs peuvent également apparaître postérieurement au traumatisme subi, si celui-ci a été mal soigné ou par un manque de rééducation de la cheville permettant un renfort musculaire. Suite à un traumatisme mal soigné, le corps peut compenser par la cheville opposée ou d’autres parties du corps qui peuvent créer de nouvelles douleurs entraînant une mauvaise posture.

Conclusion

L’ostéopathie ne traite pas uniquement les articulations du corps vu précédemment, elle peut intervenir sur l’ensemble du corps.

Les pathologies énoncées ci-dessus sont le reflet de 80% des consultations ostéopathies.