Qui ?

De la naissance à l’âge adulte, nous sommes tous concernés par l’ostéopathie. Dès l’accouchement notre corps est soumis à des contraintes qui vont entraîner différentes pathologies plus ou moins graves. Mais également, lors de la croissance, du passage de l’enfance à l’adolescence le corps change et entraîne des déséquilibres ainsi que des mauvaises postures. La croissance ne se réalise pas en un temps, ni de façon homogène et identique dans tout le corps, l’exemple le plus connu des troubles apparaissant à lors de la croissance est la scoliose.

Durant l’âge adulte nos corps vont être soumis à différentes contraintes physiques ou psychiques donnant un terrain favorable à l’apparition de certaines pathologies.

Les sportifs occasionnels ainsi que les sportifs de haut niveau vont créer différents déséquilibres dans leur corps pouvant entraîner différents symptômes allant de la contracture chronique à des symptômes plus graves comme la déchirure musculaire.

Quand ?

Le plus souvent, les consultations concernent des douleurs mécaniques qui vont toucher le système musculo-squelettique et nerveux, comme les rachialgies qui sont un trouble se situant sur la colonne vertébrale avec comme pathologie la plus connue le lumbago, mais aussi les entorses, les douleurs aux épaules, coudes et poignets.

L’ostéopathe peut être consulté aussi pour des troubles fonctionnels qui sont des lésions de l’organisme sans que la structure anatomique soit touchée comme lors de troubles du sommeil et de la fatigue.

Il est possible de consulter un ostéopathe en prévention de ces dysfonctionnements pouvant être très douloureux. Certaines douleurs vont s’installer sans aucun symptôme, parce que le corps va réussir à s’adapter. Cependant, lorsque les blocages se seront trop accumuler et que le corps ne pourra plus s’adapter, alors des douleurs et des gènes vont apparaître, mais elles ne se situeront pas forcément à la zone d’origine des blocages.

Plus tôt la dysfonction est traitée, plus vite le corps s’en remet.

Déroulement d'une séance

Une séance d’ostéopathie comprend plusieurs phases essentielles pour la réalisation d’un bon traitement.

La séance débute par l’anamnèse ou interrogatoire. Lors de cette étape, le thérapeute va rechercher l’histoire de la maladie et de son environnement au sens large, prendre connaissance des antécédents médicaux, ainsi qu’étudier les examens complémentaires que peut avoir passés le patient avant de venir consulter, pour ainsi mieux comprendre la pathologie et son origine.

Ensuite il y aura une phase d’examen, c’est-à-dire le thérapeute va réaliser une panoplies de test qui lui permettra de mieux comprendre le fonctionnement du patient et ainsi établir un diagnostic sur les symptômes du patient évoqués lors de l’interrogatoire.

Une fois les tests réalisés et le diagnostic posé, il va passer au traitement de la pathologie, pour cela il utilisera une ou plusieurs techniques adaptées pour le traitement de la pathologie. Chacune des techniques utilisées seront également adaptées au patient, afin que celle-ci soit la plus efficace. A la fin du traitement, il établi une nouvelle série de tests, qui cette fois auront pour objectif de s’assurer du bon rééquilibrage du corps.

Une fois les tests finis, le thérapeute donnera des conseils d’hygiène qui sont le plus souvent des exercices complémentaires à la séance, à réaliser à la maison. Ils seront nécessaires pour savoir si une nouvelle séance est à envisager et sous combien de temps.

A la fin de la séance, le patient ressentira des courbatures et un état de fatigue dus au rééquilibrage du corps créé lors de la séance. Certains patients pourront même ressentir un inconfort transitoire ou des gènes pendant 48 à 72H après la séance.